Pages Menu
Categories Menu

Posted by on Sep 25, 2016 in PROSE SENSORIELLE

La Tisseuse, mère de clan de la dixième lune

 

« Tenue par les fils d’araignée de la vie,

Suspendue entre Ciel et Terre,

A tisser la toile, à rêver le rêve,

je voltigerai à travers les deux mondes.

 

Inspirée par toi, Mère,

Je crée la substance des rêves,

Autorisant l’artiste en moi

A façonner ma vie avec ma propre estime.

 

Je pétris la glaise des expériences

Pour en faire un Bol de Médecine sacré

Qui recueille l’essence du vivant

Dont le chant s’élève au tréfonds de mon âme.

 

Mère, tes secrets de création

M’ont appris quand détruire

Les chaînes qui m’attachaient

Et réprimaient l’expression de ma joie.

 

Tu m’as enseigné à accoucher

Pour mettre au monde mes visions intérieures,

En les libérant comme des flèches d’argent

Qui vont attiser le feu de la création »

 

« Les 13 Mères Originelles, la voie initiatique des femmes amérindiennes, Jamie Sams »

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *