Pages Menu
Categories Menu

Posted by on Fév 28, 2016 in AROMATHERAPIE

L’AROMATHERAPIE C’EST QUOI ?

 

Consultations Aromathérapie, Olfactothérapie et Fleurs de Bach

dans le Val d’Oise à la pharmacie Joly Jolly à l’Isle Adam

QU’EST-CE-QUE L’AROMATHERAPIE ?

 

Le terme “aromathérapie” désigne l’emploi des huiles essentielles issues des plantes aromatiques pour améliorer ou préserver sa santé et son bien-être.

L’huile essentielle (HE) est une substance volatile et odoriférante sécrétée par les plantes aromatiques. L’huile essentielle est obtenue à partir d’une matière première (dont elle porte le nom) par simple distillation ou par expression mécanique à froid. Les parties distillées peuvent être situées tant au niveau des parties aériennes (fleurs, feuilles, tiges et rameaux) que des organes souterrains (racines, rhizome).

Les huiles essentielles, constituant le système de défense de la plante, sont gorgées de principes actifs qui agissent sur notre équilibre psychique et physique. Une huile essentielle contient 100% de molécules aromatiques.

 

COMMENT SONT FABRIQUEES LES HUILES ESSENTIELLES

 

1 – La distillation lente par entraînement à la vapeur d’eau permet d’extraire les éléments actifs des plantes dans un alambic. Ce procédé d’extraction traditionnel entraîne les substances aromatiques grâce à la vapeur d’eau, à pression contrôlée, qui fait éclater les cellules sécrétrices (« poches à essences ») de la plante contenant les molécules aromatiques.

Cette vapeur chargée de principes aromatiques passe dans un serpentin qui baigne dans une cuve d’eau froide et redevient liquide (c’est le « distillat », communément appelé « eau florale »). Arrivée dans l’essencier, l’huile essentielle se sépare de la phase aqueuse par simple différence de densité, l’huile essentielle étant généralement plus légère que l’eau.

La distillation lente à basse pression (qui se fait au détriment de la vitesse …donc du volume… et de la rentabilité) vous assure une meilleure qualité : la vapeur d’eau passant plus lentement au coeur de la plante se charge intimement de toutes les molécules aromatiques du végétal et les restitue à l’huile essentielle pour lui conférer une richesse et une rondeur aromatique exceptionnelles…

distillation

 

2 – L’expression à froid, réservée aux écorces d’agrumes (orange, citron, mandarine, pamplemousse, bergamote, etc.) est une méthode consistant à briser mécaniquement les cellules sécrétrices pour en récupérer les précieux liquides. Ce procédé réalisé à température ambiante consiste à dilacérer (procéder à de multiples petites coupures) les zestes (péricarpe) du fruit. Le contenu des poches sécrétrices est rompu puis récupéré en exerçant sous un courant d’eau une action abrasive sur toute la surface du fruit. Une fois les déchets solides éliminés, l’huile essentielle (dite essence pour ce procédé) est séparée de la phase aqueuse dans une centrifugeuse, puis filtrée.

 

QUALITE DES HUILES ESSENTIELLES

 

Toute étiquette d’une huile essentielle vendue par un laboratoire/distributeur sérieux doit comporter :

· La dénomination botanique (le nom latin)

· La partie de la plante distillée

· Le chémotype ou “race chimique” qui est la molécule la plus caractéristique de l’huile essentielle, celle qui    va engendrer sa propriété dominante.

· Le fait qu’elle soit 100% pure et naturelle (afin d’éviter les falsifications)

· L’origine géographique de la plante utilisée

Les réflexions dispensées ici ne peuvent en aucun cas se substituer à une consultation chez un médecin ou un thérapeute qu’il vous revient de contacter pour votre suivi.

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *