Pages Menu
Categories Menu

Posted by on Déc 29, 2010 in AROMATHERAPIE

DU POUVOIR DES MOTS

« Il y a des mots que l’on dit, ou que l’on ne dit pas, qui donnent des maux.

Il y a des mots dits, qui deviennent maudits.

Il y a des mal dits, qui s’expriment par des maladies.

Il y a des non-dits, qui font des enfants des bandits.

Il y a des sur-dits qui blâment et qui induisent la surdité de l’âme.

Il y a des peu dits qui font des pudibonds et des critiques qui font des hypocrites.

Il y a des pré-dits, qui brisent le crédit en la vie.

Il y a des pas dits, qui ferment le paradis de la vie.

Il y a des sous-dits, qui font des soumis.

Il y a des contre-dits, qui favorisent les schizoïdies.

 

A cause d’une parole et d’une seule, une personne humaine peut devenir folle.

grâce à une parole et une seule, un être humain peut recevoir l’obole de découvrir le symbole exprimé par une parabole.

A cause d’un seul mot, un être humain peut être réduit à zéro.

Grâce à un seul mot, un être humain peut être projeté au plus haut.

Des mots qui font défaut, font des faux et des sots.

Des mots entendus tout bas, bonjour les dégâts.

Des mots opportuns, sincères et denses ouvrent la porte d’un chemin infini d’espérance.

 

C’est pourquoi, si l’on me demande quelle est l’essence du travail entrepris en aromathérapie quantique, je dirai que c’est d’abord l’essence de la relation humaine, avant toute essence végétale. On peut se demander : que vaudrait l’essence la plus précieuse ou la plus puissante si elle se trouvait « balancée » à l’être en souffrance dans un contexte de non relation humaine?

 

En aromathérapie quantique, tout commence par l’humain et tout finit par l’humain. La plante, et son huile essentielle, sont au coeur de cette relation qui reste essentiellement et profondément humaine. Pour être au goût du jour, il faut faire tout très vite. Pour être au parfum des temps modernes, il faut ne plus prendre le temps de prendre le temps. On ne sait plus
donner du temps au temps.  »

 

L’Aromathérapie Quantique, Dr Daniel Pénoël

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *